NEW CRITIK'S

jeudi 30 août 2007

Red Lighs Revolver

voici un groupe qu'il va faloire suivre de près!!
(évidemment c'est le mien =)))

redlights34

Posté par clemy44 à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 17 juin 2007

red_lights_revolver

Posté par clemy44 à 21:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 24 avril 2007

JET

jet
JET

C'est LE groupe de l'année, sans aucun doute!!!!!!!!!!!!!!

Posté par clemy44 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 31 mars 2007

Mademoiselle K - NAAST

naast

naast

11582320361

Mademoiselle K

Mademoiselle K - NAAST

30 mars à l'olympique de nantes

Bon tout d'abord les premières réactions à chaud :
MYTHIQUE !!! franchement mademoiselle K a bien fait d'inviter les NAAST en première partie! Ils ont chauffé la salle un truc de malade. Imagine une moyenne d'âge de 15 ans, des folles ados aux pieds de Gustave (le chanteur). Les tubes sont tous passés, de 'Coeur de glace' à 'Mauvais Garçon' en passant par 'Tu te trompe', le beau gustave met le feu et les histériques crient son nom, clod (le pianiste) se met torse-nu et nicolas se déchaîne sur sa batterie. mais toutes les bonnes choses ont une fin et ils quittent mùalheureusement la scène et ne répondent à aucun rappel, dommage. :0 mais après 30 minutes d'entracte, quelques verres, c'est au tour de mademoiselle K d'enfflamer la salle avec 'à l'ombre' 'ça me vexe'...et bien d'autres... puis elle s'en va, revient, et termine par un solo guitare d'une trentaine de minutes un peu trop long à mon goût...

Donc soirée mémorable avec les NAAST qui ne passent presque jamais et mademoiselle K c'était seulement la deuxième fois.

Un petit résumé ancdotique du concert :

20h30: entrée en scène de NAAST
20h55: Coeur de glace
21h00: Gustave slam, manque de rester collé au sol  sous ses admirateurs(trices)
21h15: Nicolas jette ses baguettes, Laka son médiateur, et tous quittent la scène
21h15-21h50: entracte
21h50: Mademoiselle K et ses musiciens arrivent et commencent à jouer
22h00: "A l'ombre"
22h10: "ça me vexe"
22h45: elle quitte la scène une première fois
22h45: elle revien et enchaîne sur un solo...
23h15: ...sort une deuxième fois...
23h30: ...et une dernière fois.

conclusion : un concert court mais vraiment bien, avec une ambiance super!

NAAST

leur My Space

Mademoiselle K

son site

Son My Space


Clemy 

Posté par clemy44 à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 30 mars 2007

AC/DC

AC/DC

LA LEGENDE

Résumé de leur histoire :

Le commencement


Nés en Écosse, à Glasgow, les frères Young (
George, Malcolm et Angus) arrivent en Australie en 1963, et s'installent dans la banlieue de Sydney. C'est George qui commence le premier à jouer de la guitare, suivi par Malcolm puis Angus. Dans les années 1960, George connait le succès avec les Easybeats. Ce succès déteint sur Malcolm qui rejoint en 1971 le Velvet Underground de New Castle (à ne pas confondre avec celui de Lou Reed). En décembre 1973, Malcolm crée son propre groupe : AC/DC.


Le nom AC/DC vient d'une suggestion de Margaret, sa sœur, qui a vu ce sigle au dos d'une machine à coudre de marque
Singer. AC/DC est le sigle pour, « courant alternatif/courant continu ». (Traduction française)


Une autre idée de Margaret est l'utilisation de l'uniforme de collégien comme costume de scène (Selon certaines sources, Angus Young travaillait déjà à cette époque, certaines rumeurs disaient alors qu'il ne prenait pas le temps d'enlever son costume d'écolier pour aller répéter. C'est ce qui aurait donné l'idée du costume). Cet uniforme est devenu partie intégrante de l'image du groupe.


En 1973, le groupe est composé de Malcolm Young, Angus Young, Dave Evans, Larry Van Kriedt et Colin Burgess (avec pour postes respectifs, guitare rythmique, guitare solo, chant, basse et batterie).


Le groupe enregistre leur premier album (High Voltage) en
1975 avec Malcolm Young, Angus Young, Bon Scott, George Young, Tony Currenti (guitare, guitare, chant, basse, batterie), produit par George Young et Harry Vanda, ancien membre des Easybeats. Sorti en mars 1975, cet album n'a pas le succès escompté. Le line-up se fixe après le recrutement de Mark Evans à la basse, et Phil Rudd à la batterie.

Le second album du groupe (T.N.T.) sort en février 1976 et est un succès : il se vend à plus de 100 000 exemplaires.
La popularité du groupe est énorme en Australie. Dirty Deeds Done Dirt Cheap est enregistré en janvier 1976 et sort en septembre.

En avril 1976, AC/DC s'installe à Londres. Pendant huit mois, le groupe enchaîne les concerts, aussi bien en première partie qu'en tête d'affiche. Parallèlement, les premiers albums d'AC/DC sortent en Europe. Le groupe rentre en Australie en décembre 1977.

Let There Be Rock sort en mars 1977.

En juin, Mark Evans quitte le groupe et est remplacé par Cliff Williams. AC/DC tourne désormais aux États-Unis principalement en ouverture (Reo Speedwagon, Kiss, Rush, Black Sabbath, etc.) ou dans des petites salles. Pendant la tournée européenne, AC/DC fait néanmoins la tête d'affiche.

En 1978 sort Powerage et le premier album live du groupe, If You Want Blood.Tout deux sont de grands succès.

 

La mort de Bon Scott

300px_BonScottBigLa tombe de Bon Scott au cimetière de Fremantle

Le 19 Février 1980, Bon, après une soirée apparement fort arrosée, se serait fait raccompagner par un certain Alisdair Kinear (sans doute un nom d'emprunt qui lui fut attribué par la police afin de protéger sa véritable identité), qui lui aurait proposé de le ramener chez lui. Bon, endormi dans une renault 5, aurait été d'après les déclarations de Kinear à la police absolument impossible à réveiller. Kinear, plutôt que de ramener Bon chez lui, aurait décidé de l'emmener à son propre domicile, espérant qu'il se fusse réveillé durant le trajet. Le chanteur dormant toujours une fois les deux hommes arrivés, Kinear l'aurait laissé dans la voiture, le couvrant d'une couverture et barrant le véhicule. Le lendemain, tard dans l'après-midi, Kinear se serait réveillé, se serait souvenu de son passager et serait descendu le chercher. Arrivé à la voiture et le trouvant encore endormi, il l'aurait emmené à l'hopital où les médecins auraient constaté qu'il était déjà décédé, la mort étant dû à une asphyxie causé par ses propres vomissements. Cette version des faits n'est pas totalement attestée, et il n'y en a pas je crois qui ait été complètement vérifiée. Seule les causes de la mort de Bon sont sûres.

Alors que ce décès aurait pu être le coup d'arrêt de la carrière d'AC/DC, le groupe décide de continuer. C'est Brian Johnson qui prendra le poste du chanteur.

Les membres lui rendront alors hommage en jouant un morceau de guitare : "bonny", lors d'un concert dans sa ville natale.


Le déclin

En 1983, AC/DC enregistre un album très binaire Flick of the Switch. Phil Rudd est ensuite licencié à cause de problèmes personnel. Sur cet album le groupe s'autoproduit pour la première fois. Il sort en juillet 1983 et est un relatif échec commercial.

Simon Wright prend la place du batteur au sein du groupe.
En janvier, AC/DC est à l'affiche de la première édition du Rock in Rio : 2 triomphes devant 260 000 spectateurs époustouflés par le phénomène Angus Young. Fly on the Wall, sorti en juin 1985, auto-produit lui aussi, est tant un échec commercial que musical comme l'album précédent Flick of the switch, pour les fans clairement un cran en dessous des autres.
En revanche, le niveau des tournées est toujours bon.

ac_dc

wAko et clemy
 

Posté par wAko à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]